Comment fonctionne le compresseur d’air ?

Pour les personnes qui n’y connaissent rien en bricolage, le fonctionnement d’un compresseur d’air peut être très flou. En effet, je connais moi-même de nombreuses personnes dans mon entourage qui n’en connaissent pas l’utilité. Pourtant, le compresseur d’air est un appareil qui est très présent dans notre quotidien, et même beaucoup plus qu’on ne le croit. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle j’ai décidé de vous éclairer sur le mode de fonctionnement de cet appareil. 

Processus de fonctionnement d’un compresseur d’air

Avant tout, il est important de savoir que le compresseur d’air fonctionne en emmagasinant l’air ambiant dans une cuve. Une fois que vous mettrez le moteur en route, l’air est filtré grâce à des mouvements de va-et-vient dans le cylindre (monocylindre, bicylindre, tricylindre, etc.) afin de réduire son volume. Une fois la bonne pression atteinte, celle-ci sera expulsée afin de vous aider à réaliser vos différentes tâches. 

La plupart du temps, les compresseurs d’air sont utilisés pour gonfler des pneus, des ballons ou lors de travaux. C’est notamment le cas pour le décapage, le sablage, le burinage et même pour la peinture. 

Quelles sont les différentes sortes de compresseurs d’air ?

Même si leur système de fonctionnement est sensiblement le même, il existe différentes sortes de compresseurs d’air, notamment :

  • Le compresseur d’air volumétrique : qui accumule l’air dans une cuve afin de réduire son volume pour la comprimer
  • Le compresseur d’air dynamique : qui est aussi appelé compresseur centrifuge et qui comprime l’air en accélérant son mouvement
  • Le compresseur d’air à piston : qui filtre et comprime l’air grâce à un mouvement de va-et-vient du piston dans le cylindre
  • Le compresseur d’air à vis : qui fonctionne en capturant et en comprimant l’air entre eux deux rotors sous forme de vis hélicoïdales
  • Le compresseur d’air à palettes : qui fonctionne grâce à un rotor doté de palettes coulissantes qui compriment l’air grâce à un mouvement de rotation excentré. 

Pour ma part, j’utilise un compresseur d’air à piston que j’affectionne tout particulièrement pour sa puissance.

Compresseur d'air

Que faut-il savoir sur la lubrification d’un compresseur d’air ?

Que ce soit en termes de fonctionnement ou d’entretien, un compresseur d’air a besoin d’être correctement lubrifié. Là encore, j’imagine que certains d’entre vous se sentent perdus, mais je vais éclairer votre lanterne. 

Il existe deux méthodes de lubrification pour une pompe à air, à savoir :

  • La pompe lubrifiée à l’huile : qui présente de l’huile sur ses parois et ses roulements. Ce genre de dispositif est aussi connu sous le nom de « lubrification noyée » et permet à votre appareil de bénéficier d’une longue durée de vie. Par contre, l’huile aura tendance à s’infiltrer dans l’air au moment de l’expulsion. 
  • La pompe sans huile  : est lubrifiée grâce à un produit spécial sur une longue période afin d’éliminer l’utilisation d’huile. Ce genre de compresseur est surtout utilisé dans l’industrie alimentaire afin de prévenir les risques de contaminations. 

Petit conseil

Si vous décidez d’acheter un compresseur d’air, il faut également prendre sa puissance en compte (2CV OU 3 CV par exemple). Je vous recommande aussi de faire attention à son entretien pour profiter d’un appareil durable.

Durant ma carrière dans la bâtiment, j'ai été emmené à travailler avec des compresseurs portatifs et professionnels, qui sont des appareils très utiles. Le compresseur 100L m'accompagnait pour la plupart de mes travaux de chantier, de plomberie, de mécanique, des réparations, de peinture... C'est pourquoi j'ai décidé de partager mon expérience sur ce site, présenter et comparer les meilleurs compresseurs du marché, que ce soit pour un usage domestique, régulier ou professionnel. Bonne lecture !

Compresseur 100L